Qu’est-ce que le trouble du sommeil du travailleur posté ?

Si vous travaillez sur des quarts de travail irréguliers ou dans des équipes alternantes, vous avez probablement connu un certain degré de perturbation du sommeil associé à votre horaire de travail. Pour environ 10 % des employés de quarts, les perturbations du sommeil sont importantes et suffisamment néfastes pour être classées comme trouble du sommeil.

Le trouble du sommeil du travailleur posté (TSTP) est un trouble du sommeil du rythme circadien. Il se caractérise par un décalage dans les habitudes de sommeil lorsque l’horloge interne (ou rythme circadien) ne s’aligne plus avec le monde extérieur. Lorsque cela se produit, votre corps envoie des signaux qui entrent en conflit avec les activités que vous essayez de faire - par exemple, en envoyant des signaux d’alerte lorsque vous essayez de dormir, ou en envoyant des signaux de somnolence lorsque vous avez besoin d’être éveillé et productif.  

Les personnes atteintes du TSTP souffrent d’insomnie — c’est-à-dire qu’elles ont de la difficulté à s’endormir, à maintenir leur sommeil ou bien elles se réveillent trop tôt et ont une incapacité à se rendormir — et de somnolence excessive pendant les heures d’éveil. Parmi les autres caractéristiques du TSTP, mentionnons le sommeil non réparateur, l’irritabilité et la dépression, le manque d’énergie, les difficultés de concentration et la lenteur des réactions. Il est compréhensible que les personnes atteintes du TSTP subissent des effets négatifs sur leur vie personnelle et professionnelle. Ils sont également exposés à un risque accru de problèmes de santé comme des maladies cardiovasculaires, de l’obésité, du diabète, des difficultés de mémoire et des accidents

Si vous pensez souffrir du TSTP, consultez votre médecin de famille pour discuter des façons gérer ce trouble. Il peut s’agir de changements à votre mode de vie et à votre environnement, de luminothérapie, de pharmacothérapie ou d’une combinaison de plusieurs méthodes. 

Vous pourriez également envisager de rencontrer votre employeur pour discuter de votre horaire de travail. Il est souvent facile de traiter un trouble du sommeil lié au travail posté en instaurant un horaire de travail conventionnel. Si cela n’est pas possible, vous pouvez peut-être ajuster votre horaire de manière à avoir plus de périodes de repos entre les jours ouvrables. Si votre insomnie persiste malgré la mise en place d’un horaire de travail traditionnel, nous vous invitons à reprendre contact avec HALEO pour connaître notre programme d’insomnie et savoir s’il s’agit d’une prochaine étape appropriée pour vous.

Téléchargez l'application dès aujourd'hui